Etes-vous satisfait de votre travail ?


12 mars 2018 entreprendre aucun


Un jour, une nouvelle cliente est entrée dans mon cabinet. Elle sortait d'un congé maternité et disait vouloir reprendre une activité. Elle voulait bien retravailler pour quelqu'un mais elle aurait aimé tomber sur un bon patron.

Quand elle pensait à sa recherche d'emploi, elle se sentait découragée car elle pensait au risque de tomber sur quelqu'un qui l'exploiterait. Elle n'avait, en effet, connu que des expériences de cette nature et cela ne l'encourageait pas à aller de l'avant.

Dans la conversation, je comprends que parmi ses options elle a un projet d'entreprise mais elle ne sait pas par où commencer dans son envie d'entreprendre et, en réalité, ce qu'elle appréhende le plus c'est de tomber sur des salariés peu coopérants. Elle est consciente que si elle est tombée sur des patrons peu respectueux, elle pourrait aussi tomber sur des employés peu recommandables.

A la séance suivante elle avait clarifié son projet. Elle prenait en main sa qualité de vie au travail, avait choisi une franchise et abandonnait l'option du salariat. Elle était consciente qu'elle ne pouvait pas entreprendre sans risque, cependant, elle pouvait décider de la chef d'entreprise qu'elle allait devenir. Sans se laisser abuser, elle allait montrer qu'on peut développer des relations équitables entre patrons et salariés et partait avec son plan d'action.

N'est-ce pas cela l'esprit d'entreprise ? Sa situation ne lui convenait pas et elle s'est donnée les moyens de la changer par elle-même.

De mon point de vue, quelque part Gandhi était un entrepreneur. Il voulait voir le monde changer et il s'en est donné les moyens. Voici les paroles qui m'inspirent cela :

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Gandhi

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot zliwm ? :